AGORA

Ce quartet est né en 2018, pour faire suite au Blues & Beyond Quartet, groupe fondé en 2010 par Yannick Robert et Sébastien Charlier, avec Dominique Di Piazza et Yoann Schmidt, qui a enregistré deux albums (La Danse du Chat et Echec et Malt), et effectué plusieurs tournées internationales (Asie, Océan Indien, Europe, Russie, Roumanie, Canaries).


Ce nouveau quartet évolue dans un univers plus acoustique, dans un jazz très ouvert qui fait toujours la part belle à la mélodie et un certain esthétisme dans la recherche des climats. Franck Agulhon et Diégo Imbert forment la solide section rythmique de ce groupe, toute en finesse et riche en couleurs dans l’utilisation des timbres, tandis que Yannick Robert et Sébastien Charlier composent la musique, parfois ensemble, parfois individuellement, et apportent chacun à sa manière,  une texture mélodique et harmonique servie par la guitare électrique et l’utilisation des reverbs qui n’est pas sans rappeler l’univers ECM, et l’harmonica diatonique, totalement aux antipodes de ce qu’on a l’habitude d’entendre avec cet instrument.

Leur premier album Secret de Polichinelle, a été enregistré au Studio 26 à Antibes en juin 2018 par Fred Bétin, mixé aux Tontons Flingueurs à Renaison en septembre 2018 par Pascal Coquard, et sort en octobre 2019 chez Alien Beats Records (Inouïe Distribution).

C'est la mélodie qui domine, ...., avec des pièces qui laissent une belle place à l’interaction et à l’improvisation, avec un vrai sens de l’espace et des nuances. Un cadre idéal pour Robert qui peut donner la pleine mesure à son jeu de guitare très complet, alternant entre les accords ciselés et les chorus veloutés à la Metheny. FÉLIX MARCIANO/JAZZ MAGAZINE

Et c’est ainsi toute la musique d’Agora qui fait songer. Parce qu’elle est translucide, envoûtante, généreuse mais réservée et discrète. Juste, précise, délicate à chaque instant. MICHEL ARCENS/NOTES DE JAZZ